Le cinéaste a réuni au casting Jalil Lespert, Louise Bourgoin et Mélanie Doutey. Un long métrage piloté par TS Productions et vendu par France Télévisions Distribution

Dernière ligne droite pour le tournage de L’Enfant rêvé de Raphaël Jacoulot qui se terminera le 11 octobre. Pour son 4e long métrage après Barrage (Forum de la Berlinale 2005), Avant l’aube (2011) et Coup de chaud (2015), le cinéaste a réuni au casting Jalil Lespert (César 2001 du meilleur espoir dans Ressources humaines, à son avantage aussi notamment dans Le Petit Lieutenant, vu récemment dans Mon frère et qui va enchaîner avec le tournage des Dévorants), Louise Bourgoin (nominée au César 2009 du meilleur espoir pour La Fille de Monaco, appréciée entre autres dans Je suis un soldat, La Religieuse et Les Chevaliers blancs) et Mélanie Doutey (nominée aux César 2003 et 2006 du meilleur espoir, remarquée également dans La French et Le Grand Bain).

Écrit par Raphaël Jacoulot, Benjamin Adam, Iris Kaltenbäck et Fadette Drouard (nominée au César 2018 de la meilleure adaptation pour Patients), le scénario est centré sur François (Jalil Lespert) et Noémie (Mélanie Doutey), un couple qui dirige une scierie dans le Jura. François a repris l’affaire familiale transmise de génération en génération et rêve d’avoir un enfant. Après des années d’assistance médicale vaines, Noémie renonce à l’idée d’avoir un enfant naturellement et décide de se tourner vers l’adoption. C’est alors que François rencontre Patricia (Louise Bourgoin). C’est le début d’une liaison passionnelle. Très vite, elle tombe enceinte…

Produit par Miléna Poylo et Gilles Sacuto pour TS Productions (déjà partenaire de Coup de chaud), L’Enfant rêvé a été préacheté par Canal+ et Ciné+, et bénéficie du soutien de l’avance sur recettes du CNC, de la région Bourgogne-Franche-Comté et des Sofica Cofimage, Palatine Etoile et La Banque Postale Image. Le tournage, démarré le 5 août, a pour cadre le Doubs et la direction de la photographie est assurée par Céline Bozon (prix Lumières de sa spécialité en 2018 pour Félicité, remarquée récemment sur Vif-Argent). La distribution France sera pilotée par Paname Distribution et les ventes internationales par France Télévisions Distribution.

TS Productions compte en post-production Les Héroïques de Maxime Roy et a récemment coproduit Tel Aviv on Fire de Sameh Zoabi (candidat du Luxembourg pour le prochain Oscar). La société est aussi présente dans les salles françaises depuis le 25 septembre avec les documentaires Les Petits Maîtres du grand hôtel de Jacques Deschamps et De cendres et de braises de Manon Ott et Gregory Cohen. Dans sa filmographie se distinguent aussi entre autres cinq longs métrages de Stéphane Brizé (dont Une vie, Quelques heures de printemps et Mademoiselle Chambon), Séraphine de Martin Provost, Ordinary People de Vladimir Perisic ou encore les coproductions La Ciénaga de Lucrecia Martel et Incendies de Denis Villeneuve.

SOURCE CINEUROPA



Leave a Reply

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer