La bande-annonce du film L’enfant rêvé de Raphaël Jacoulot est sortie! Vous pouvez la voir ci-dessous. Le film sortira le 7 octobre prochain au cinéma.

Depuis l’enfance, François a consacré sa vie au bois. Celui des arbres des forêts du Jura, qu’il connait mieux que personne.
Il dirige la scierie familiale avec sa femme Noémie, et tous deux rêvent d’avoir un enfant sans y parvenir.
C’est alors que François rencontre Patricia, qui vient de s’installer dans la région. Commence une liaison passionnelle. Très vite, Patricia tombe enceinte. François vacille…

Le film sera également présenté en avant-première au Festival d’Angoulême dans la section “Les Flamboyants”, le dimanche 30 août 2020 à 22h.



Reportage de la RTBF sur le tournage du film Inexorable en Belgique il y a quelques jours



Bonjour à tous – Je suis vraiment désolée de ne pas avoir actualisé le site ces derniers mois! Je mettrais progressivement à jour la galerie dans les semaines à venir!

Mélanie a repris le chemin des plateaux et tourne en ce moment aux côtés de Benoît Poelvoorde dans le septième long métrage du réalisateur Belge Fabrice Du Welz.

Ci-dessous l’article de Cinévox!

Clap de début aujourd’hui pour Inexorable, le nouveau film de Fabrice du Welz, qui marque le retour sur les plateaux de tournage pour le cinéma belge.

Fabrice du Welz entame aujourd’hui le tournage de son septième long métrage, Inexorable. A la veille du confinement, le cinéaste belge était en pleine préparation, et le tournage aurait dû débuter début avril. Après d’interminables semaines de doutes et d’attente, le film est enfin sur les rails, grâce à la mise en place du fonds de garantie, qui permet de contourner le refus des assurances de couvrir les risques Covid. Dans le courant du mois de juillet débutera également le tournage du nouveau film de Joachim Lafosse, Les Intranquilles, puis en août celui de Giordano Gederlini, Entre la vie la mort, ainsi que ceux des séries Baraki et Coyote.

Après avoir clôturé sa trilogie ardennaise avec Adoration, sorti en janvier dernier, Fabrice du Welz se lance dans une nouvelle voie, tendant plus vers le thriller, avec un huis-clos (ou presque) sous haute tension, emmené par Benoît Poelvoorde, Mélanie Doutey et Alba Gaïa Bellugi.

Après le succès retentissant de son premier roman Inexorable, Marcel Bellmer n’a jamais vraiment réussi à renouer avec le succès. Des années plus tard et au sortir d’une dépression qui l’a terrassé, il emménage avec sa femme et éditrice Jeanne Drahi, sa fille Lucie et leur chien Ulysse dans la riche propriété de son beau-père tout juste décédé. Dans ce temple de l’érudition où se sont succédés les grands écrivains du XXème Siècle, Marcel sent qu’il est rattrapé par ses démons. C’est alors que Gloria, étrangement fascinée par les Bellmer, se fait engager comme femme de ménage. Jeune et fougueuse, elle se rapproche de Marcel, ils s’attirent. Alors que Marcel sent revenir en lui le feu qui lui avait inspiré Inexorable, il glisse inexorablement dans un piège qui pourrait bien le mener à sa perte.

Fabrice du Welz retrouve donc Benoît Poelvoorde, qu’il avait transfiguré dans Adoration, lui offrant un nouveau rôle qui promet une performance intense et singulière du comédien belge. A ses côtés, on retrouve la comédienne française Mélanie Doutey, qui avait déjà prêté son talent à un autre film belge il y a quelques années, l’inclassable Post-Partum de Delphine Noels. Face à eux, la jeune comédienne Alba Gaïa Bellugi, vue récemment dans Into the Night.

Le tournage se tiendra tout cet été en Belgique, notamment au Château de Roumont près de Libin. Le cinéaste, désormais produit par Frakas Production, retrouvera notamment Manu Dacosse, chef opérateur sur ses deux derniers films, qui signera une fois de plus l’image, toujours en pellicule.

On en reparle très vite!



Mélanie était invitée de l’émission Je T’aime Etc sur France 2 la semaine dernière pour la promo du film Donne-Moi des Ailes . Vous pouvez voir le replay ci-dessous sur Youtube

Quelques captures d’écran ont également été ajoutées à la galerie!



Le cinéaste a réuni au casting Jalil Lespert, Louise Bourgoin et Mélanie Doutey. Un long métrage piloté par TS Productions et vendu par France Télévisions Distribution

Dernière ligne droite pour le tournage de L’Enfant rêvé de Raphaël Jacoulot qui se terminera le 11 octobre. Pour son 4e long métrage après Barrage (Forum de la Berlinale 2005), Avant l’aube (2011) et Coup de chaud (2015), le cinéaste a réuni au casting Jalil Lespert (César 2001 du meilleur espoir dans Ressources humaines, à son avantage aussi notamment dans Le Petit Lieutenant, vu récemment dans Mon frère et qui va enchaîner avec le tournage des Dévorants), Louise Bourgoin (nominée au César 2009 du meilleur espoir pour La Fille de Monaco, appréciée entre autres dans Je suis un soldat, La Religieuse et Les Chevaliers blancs) et Mélanie Doutey (nominée aux César 2003 et 2006 du meilleur espoir, remarquée également dans La French et Le Grand Bain).

Écrit par Raphaël Jacoulot, Benjamin Adam, Iris Kaltenbäck et Fadette Drouard (nominée au César 2018 de la meilleure adaptation pour Patients), le scénario est centré sur François (Jalil Lespert) et Noémie (Mélanie Doutey), un couple qui dirige une scierie dans le Jura. François a repris l’affaire familiale transmise de génération en génération et rêve d’avoir un enfant. Après des années d’assistance médicale vaines, Noémie renonce à l’idée d’avoir un enfant naturellement et décide de se tourner vers l’adoption. C’est alors que François rencontre Patricia (Louise Bourgoin). C’est le début d’une liaison passionnelle. Très vite, elle tombe enceinte…

Produit par Miléna Poylo et Gilles Sacuto pour TS Productions (déjà partenaire de Coup de chaud), L’Enfant rêvé a été préacheté par Canal+ et Ciné+, et bénéficie du soutien de l’avance sur recettes du CNC, de la région Bourgogne-Franche-Comté et des Sofica Cofimage, Palatine Etoile et La Banque Postale Image. Le tournage, démarré le 5 août, a pour cadre le Doubs et la direction de la photographie est assurée par Céline Bozon (prix Lumières de sa spécialité en 2018 pour Félicité, remarquée récemment sur Vif-Argent). La distribution France sera pilotée par Paname Distribution et les ventes internationales par France Télévisions Distribution.

TS Productions compte en post-production Les Héroïques de Maxime Roy et a récemment coproduit Tel Aviv on Fire de Sameh Zoabi (candidat du Luxembourg pour le prochain Oscar). La société est aussi présente dans les salles françaises depuis le 25 septembre avec les documentaires Les Petits Maîtres du grand hôtel de Jacques Deschamps et De cendres et de braises de Manon Ott et Gregory Cohen. Dans sa filmographie se distinguent aussi entre autres cinq longs métrages de Stéphane Brizé (dont Une vie, Quelques heures de printemps et Mademoiselle Chambon), Séraphine de Martin Provost, Ordinary People de Vladimir Perisic ou encore les coproductions La Ciénaga de Lucrecia Martel et Incendies de Denis Villeneuve.

SOURCE CINEUROPA



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer