17
décembre
2014
Avant-premiere « La French » – Les photos
MDW_Staff   0 Commentaire Apparitions publiques, Photos

Le 25 novembre dernier avait lieu l’avant première du film « La French » à Paris avec toute l’équipe. J’ai rajouté une trentaine de photos dans la galerie:





17
décembre
2014
Be magazine – Scan
MDW_Staff   0 Commentaire Interviews, La French, Scans Magazines

Mélanie est dans le magazine BE (Janvier/Février 2015) avec une petite interview pour la promo du film « La French« . J’ai rajouté le scan dans la galerie:





16
décembre
2014
L’express Styles – Interview Loto
MDW_Staff   0 Commentaire Interviews, La French, Scans Magazines

Dans La French, de Cédric Jimenez, la comédienne Mélanie Doutey endosse le rôle de Christiane Zampa, la femme de l’un des derniers parrains marseillais, traqué par le juge Michel. Interview Loto.

22. Recommandez-nous un disque pour un tête-à-tête

Je composerais une playlist avec certains titres de Stevie Wonder et l’album You’re All I Need To Get By d’Aretha Franklin, qui est sublime. Et si jamais le rendez-vous tourne mal, je pourrai dire : « Excusez-moi, mais c’est mon morceau préféré, j’aimerais l’écouter… »

11. Des rencontres que vous auriez aimé faire?
J’aurais aimé prendre un verre avec Niki de Saint Phalle, dont j’adore l’oeuvre, à la fois monumentale et très ludique, et les nanas bariolées. Son discours sur le féminisme m’amuse et je constate que quarante ans plus tard rien n’a changé.

4. Quel film a changé votre vie?
Je suis passionnée par mon métier, mais je ne peux pas dire qu’il ait une telle emprise sur ma vie. Néanmoins, des films m’ont bouleversée, comme Mommy, de Xavier Dolan, qui dégage une incroyable énergie, en termes de réalisation, d’interprétation et de parti pris. Après la séance, je suis restée deux heures sans voix.

8. Votre péché mignon?
Le vin rouge. J’ai toujours été très bordeaux, mais j’ai découvert, avec beaucoup d’appétit, le bourgogne. Sur le tournage de La Fleur du mal, en 2002, c’était une obligation pour Claude Chabrol de déboucher une bonne bouteille avec l’équipe à la fin de la journée. Il cultivait le partage et les liens familiaux. Rassurez-vous, je ne suis pas alcoolique !

12. Si vous étiez journaliste, quelle question inédite vous poseriez-vous?
C’est un métier qui ne me met pas du tout à l’aise, je trouve cela compliqué d’entrer dans l’intimité, de remuer le passé… Cela dit, pour les artistes aussi, c’est difficile d’être interviewé, il faut être convaincant et esquiver les questions trop privées.

35. Vous a-t-on déjà prise pour quelqu’un d’autre?
Oui, on me confond très souvent avec Audrey Tautou. Je le prends comme un compliment, j’avoue qu’il m’est arrivé de ne pas le contredire.

48. Qu’avez vous fait de plus fou par amour?
J’ai aimé. C’est déjà fou d’être amoureux et de s’abandonner totalement à l’autre. On le voit d’ailleurs dans mon personnage de La French, elle est folle de l’homme le moins aimable du monde!

47. Un paysage qui suscite le rêve?
Les tableaux du peintre anglais Turner, qui dégagent une atmosphère à la fois tourmentée et apaisante. On est projeté sur cette petite voile que l’on aperçoit au loin ou dans ce décor londonien. J’aime la couleur des villes, particulièrement celle de Paris, au petit matin.

25. Plutôt cinéma ou théâtre?
Les deux. Je ne pourrais abandonner ni l’un ni l’autre. Au cinéma, j’aime la recherche de perfection, le fait de s’améliorer de prise en prise, de tenter et recommencer. D’un autre côté, j’adore jouer sans filet au théâtre. Sans triche.

La question complémentaire: comment vous êtes-vous préparée pour le rôle de Christiane, la femme de Gaëtan Zampa?
J’étais impressionnée par le fait de me retrouver dans la peau d’une personne réelle. Cédric Jimenez, le réalisateur, m’a présenté la vraie Christiane Zampa. Je n’avais pas envie de copier ses expressions et sa gestuelle, de même que Gilles Lellouche et Jean Dujardin n’ont pas imité Gaëtan Zampa et le juge Michel. Je ne suis pas là pour calquer mais pour interpréter. J’appréhende beaucoup le regard qu’elle va avoir sur le film.





3
décembre
2014
Des lecteurs de « La Provence » reçus par l’équipe du film « La French »
MDW_Staff   0 Commentaire Apparitions publiques, La French, Photos

Une poignée de lecteurs de « La Provence » a pu rencontrer, à l’hôtel Intercontinental à Marseille, les acteurs et le réalisateur fu film, en salle ce mercredi.

Une poignée de lecteurs de La Provence, a pu, hier à l’hôtel Intercontinental, rencontrer l’équipe du film : Chantal, Jean, Jacqueline, Yoann, Sextia et Claudine qui ont vu La French avant sa sortie mercredi au cinéma Les 3 Palmes. Ils ont trouvé le film « épatant », « les acteurs au top ». Ils ont aussi dans ces « 2h15 qui passent à toute vitesse » redécouvert une page de l’histoire de la ville. « Cela soulève beaucoup de choses », glisse ainsi Claudine.

Ensemble durant presque une heure, ils ont bombardé les comédiens et le réalisateur de questions. Une conversation légère, ponctuée de rires, qui évoque de nombreux aspects du scénario comme du tournage.

Le milieu

Interrogé par Chantal, Cédric Jimenez explique avoir eu des contacts avec la famille Zampa, notamment. « J’ai rencontré beaucoup de gens, pour avoir des témoignages, mais cela reste un film », précise le cinéaste. Tout premier public à voir La French, les lecteurs ont voulu dénouer le tangible de la fiction. « Les faits sont réels, mais nousavons beaucoup inventé. La vérité est toujours là… adaptée ».

Marseille

Yoann, passionné de cinéma a questionné le réalisateur sur son intention première. « Je suis né ici, cette histoire on la connaît bien, elle appartient à notre patrimoine, c’est une tragédie. Le juge Michel était un homme rare, comme on en fait trop peu. Il y a beaucoup de raisons, mais le fait d’être Marseillais m’a certainement amené à cette histoire », s’est passionné Cédric Jimenez. Il a aussi reconnu avoir « écrit en pensant à Gilles et Jean ».

Le beau rôle

Jean a voulu sonder Jean Dujardin sur la façon dont il s’est approprié le rôle et la personnalité du juge Michel. « Comme un bon élève ! » rétorque d’emblée la star oscarisée. « J’essaie de rentrer dans l’histoire, en lisant 80 fois le scénario. Ce sont les faits que je rencontre. Puis, on découvre le personnage en le faisant, en posant des pions, en essayant de rester dans le vrai », soutient-il. Pour Cédric Jimenez, consulté par Sextia, le trait principal du héros c’est « l’absence de peur » avant de justifier : « Son action a changé la magistrature à jamais ».

Le bandit

« Ils étaient jusqu’au-boutistes. Le juge Michel a dédié sa vie à la loi, à la morale. Zampa porte aussi les conséquences de sa vie », reconnaît Gilles Lellouche, interprète de Gaëtan Zampa. « C’était un homme apprécié, les gens poussaient sa porte pour lui demander conseil, il était très sportif. Il y a un paradoxe entre l’homme de la lumière et l’homme de l’ombre. Pour un acteur, c’est formidable », poursuit-il. Un interprète qui rend hommage à ses partenaires, complices : « Les autres comédiens ont fait 80 % de mon travail. Ils m’ont donné des ailes ».

Les femmes

Mélanie Doutey incarne Madame Zampa. « C’est une femme extrêmement amoureuse, prête à vivre avec l’angoisse du sans lendemain », explique-t-elle. Elle s’amuse de l’enthousiasme qu’elle avait de retravailler avec Cédric Jimenez : « J’avais déjà fait son premier film, s’il m’avait proposé n’importe quoi, je l’aurais fait ! ».

L’accent

Claudine, Marseillaise, se réjouit de la façon dont les comédiens portent l’image de la ville, sa chaleur et son rythme. « La plupart du temps on demande aux comédiens marseillais de perdre leur accent. Là, le naturel a pris le dessus », a expliqué Cédric Jimenez. Le réalisateur a puisé dans le vivier de comédiens d’ici. Guillaume Gouix, Cyril Lecomte et Moussa Maaskri sont ainsi en haut de l’affiche. Côté accent, Gilles Lellouche ne module pas ses intonations : « On ne me reproche pas de ne pas avoir pris l’accent. Alors qu’on aurait pu me reprocher de l’avoir pris… ».

Les années 70

Pour Jean Dujardin, ce saut dans le passé est une immense joie. « On est de 72, les films des années 70 ce sont ceux que l’on regardait petits. Il y a un plaisir d’acteur à être dans un’ film de grands’. On a des DS, on fume des Gitanes et on porte des cravates en laine… »

Les gros plans

« Je demande beaucoup de proximité, je voulais qu’on soit dans le présent des personnages. Je voulais qu’on soit avec le juge dans la cabine téléphonique quand il pleure. Plus on se rapproche, plus on s’implique », avoue Cédric Jimenez. Mission accomplie pour les lecteurs de La Provence qui se sont sentis au plus près de l’action.

(source La Provence)





30
novembre
2014
Interview « La French » (Allociné)
MDW_Staff   0 Commentaire Interviews, La French, Screencaptures, Vidéos

Mélanie Doutey et Céline Sallette ont accordé une interview au site internet Allociné. Vous pouvez voir la vidéo ci-dessous, j’ai également rajouté quelques captures dans la galerie ICI





19
octobre
2014
« La French » – 2 nouvelles photos
MDW_Staff   0 Commentaire La French, Photos

J’ai rajouté 2 nouveaux stills du film « La French » dans la galerie





16
octobre
2014
« La French » – Bande Annonce
MDW_Staff   3 Commentaires La French, Vidéos

La Bande-Annonce du film « La French » est enfin sortie! Vous pouvez la voir ci-dessous